Menu Fermer
Retour à la liste

Dépressions

Dépression, plasticité et résistance aux anti-dépresseurs

L’équipe « Dépression, Plasticité et Résistance aux Antidépresseurs » du CESP a pour objectifs d’identifier les mécanismes moléculaires et cellulaires et les biomarqueurs impliqués dans la physiopathologie de la dépression et la réponse aux antidépresseurs. Dans cette optique, notre équipe propose une approche translationnelle, des modèles murins aux études chez les patients déprimés et inversement. Elle comporte : - une composante clinique (Pr Emmanuelle Corruble) étudiant dans des cohortes prospectives de patients déprimés, les marqueurs pharmacogénétiques, biologiques, et d’imagerie cérébrale de la réponse thérapeutique. - une composante préclinique (Pr Alain Gardier), étudiant dans des modèles murins, les marqueurs moléculaires et les mécanismes cellulaires (plasticité, neurogenèse) participant à la réponse au traitement. Notre équipe travaille à la mise au point et à l’évaluation de nouvelles cibles moléculaires et cellulaires de futurs médicaments antidépresseurs et à l’identification de stratégies thérapeutiques innovantes et personnalisées.